parole-aux-papas

Qu’évoque la grossesse pour Papa, qu’éprouve-t-il?

 

Bonjour à tous,

un article un peu particulier aujourd’hui. J’ai décidé de participer au blog de http://conboudu.com qui à choisi de laisser la parole aux papas chaque mercredi. Nous sommes donc libre sur un blog de maman d’exprimer les opinions de papa sur un thème en particulier.

Aujourd’hui le thème est : Qu’évoque la grossesse pour Papa? Qu’éprouve-t-il?

Alors la question que je me pose : « mais qu’à évoquer la grossesse pour moi »?

Je pense y voir deux périodes : l’avant et après.

L’avant 

Avant de vivre la grossesse, j’étais naïf (oui oui je l’avoue). Je croyais ce que je voyais à la TV. Les on-dits . Enfin bref toutes les choses du genres :

  • Ta femme va devenir chiante
  • Ta femme aura des envies de fraises à 2H du matin
  • « les hormones vont la rendre hystériques »…
  • ….

Et puis il y a eu l’après

L’après, c’est le moment à partir duquel on a découvert la grossesse de ma femme.

La grossesse pour moi c’était l’avancée vers un monde inconnu. C’est un peu comme la découverte d’un nouveau livre avec l’irrésistible envie de suivre ce héros qu’est bébé au fur et à mesure des pages. Chacune d’entres-elles était la découverte de choses inattendues.

Fatalement, jamais auparavant je n’ai chercher à en savoir plus. Jamais je n’ai pris la peine de m’intéresser à ce qu’est la grossesse. Car oui la grossesse est un drôle de bouquin livré sans critique préalable (ni de mode d’emploi précis). Elle nous captive durant tout un chapitre de notre vie, nous fait découvrir des choses inattendues, nous tient en haleine avec des moments clés (découverte du sexe,…).

Si la grossesse était un livre je dirai qu’il y a :

Chapitre 1 : La découverte

Rêve ou réalité rien n’est moins sûr. Cela commence par des doutes qui prendront forme. L’histoire se met en place pour commencer à cerner les acteurs de l’histoire. Tout ça permettra d’arriver au chapitre 2.

(Les signes qui montreront que vous êtes dans le stade 1?  Je pense que Mme s’en chargera pour vous le faire comprendre :).)

Chapitre 2 : la réalité

Dans cette partie, les doutes disparaissent avec le fameux test. C’est le chapitre où le héros se manifeste et vous prenez conscience de l’histoire qui va se décrire. Vous ne savez pas exactement ce qui va se passer, vous en avez une idée, mais vous voulez savoir. A ce moment vous êtes en plein dans l’intrigue : les questions se posent, le stress accompagne l’excitation. Alors vous continuez à lire!

Chapitre 3 : La mise en place du décor

A partir de maintenant plus de doute, l’histoire à un fil conducteur. Il va falloir s’accrocher. L’on connaît ce héros, ce héros qui ne représente encore rien au vu de sa taille. Pourtant il va prendre de la place dans notre esprit et notre vie.

Chapitre 4 : La découverte d’un nouveau monde

Ici se trouve le coeur de l’histoire. Notre héros se manifeste, il va se montrer de plus en plus souvent. Beaucoup en entendront parler mais personne ne le verra. C’est un peu un James Bond sans ses James Bond Girls.  Le héros amènera à visiter des endroits nouveaux comme le cabinet de gynécologie; partir à la rencontre des sages-femmes (serait-ce les JB Girls?) .

Pour aider notre héros à arriver au bout de ce livre, il devra compter sur ses acolytes de toujours : papa et maman! Ces 2 acteurs veilleront à acheter, préparer le nécessaire à l’environnement de notre héros.

Chapitre 5 : la fin

A la fin du livre, notre héros s’en sortira avec les honneurs. Après avoir bravé une aventure de près de 9mois, il arrivera comme si de rien n’était au bout après nous avoir passionné de bout en bout.

Ma critique personnel du livre : Mais qu’éprouve un papa pendant la grossesse?

Il m’a tenu en haleine de bout en bout mon héros. Il à éveillé une curiosité jamais soupçonnée en moi. Pourtant ce livre à déjà été écrit de 1001 manières mais la fin est généralement la même. Je pense que si les acteurs changent, les interactions restent souvent similaires.

Au niveau de notre couple, avoir un enfant nous à paru une évidence mais pas dans l’immédiat pour moi. Pourrons-nous offrir le meilleur à notre enfant?… .  C’est pour cette raison que nous avons attendu d’avoir un certain équilibre pour se lancer.

De mon côté, il y a eu la période « serais-je un bon père? »…. .  Bien sûr, c’est comme quand vous montez à vélo la première fois : « mais comment vais-je tenir sur ce truc … ?« . La question se pose, elle ne disparaîtra jamais je pense. Mais même quand on sait monter à vélo on n’est jamais à l’abri de se casser la figure. Il a donc fallu se mettre ça en tête et se dire : « je fonce, je fais de mon mieux et ça devrait aller en évitant les bosses« . Après tout je ne suis pas un tueur en série, ni tellement différent des autres gens, les enfants m’aime bien en général (il paraît). Il n’y a donc pas de raison que ça aille mal. Et si quelque chose ne vas pas, on corrigera le tir pour ne pas se re-casser la figure.

A part ça, concernant la période de la grossesse vue du papa, je dirai que pour lui le ressenti est différent de la maman. Le papa est spectateur. Elle, elle ressent le changement de l’intérieur et en est actrice, le papa reste aux premières loges mais n’est pas sur scène.

Alors oui on à envie de suivre au plus près ce héros qui comblera bientôt notre vie mais on à l’impression de sauter des pages de temps en temps. Parfois on à l’impression de ne pas comprendre comme « les sautes d’humeur impromptues » par exemple (quelle idée de vous énerver pour rien!!??).  Je m’explique : au bout d’un moment la maman du héros va sentir des changements dans son corps, avoir une « communication » avec le héros. Pour papa cela est impossible. Il ne peut que regarder et tenter de sentir ce que la maman du héros ressent. 

Je dirai que le papa est envieux, voire presque jaloux par moment. Jaloux que la maman soit privilégiée, jaloux de ne pas pouvoir suivre d’aussi près les aventures du héros page par page. Car oui le papa accompagne, le papa choisit les meubles, il « participe » d’une certaine manière mais ne peut communiquer comme le fait la maman du héros.

Devenir papa (et parents) est quelque chose d’unique, pourtant pour beaucoup cela ne prend forme qu’à la fin du livre. Pour la maman cela prend généralement effet du premier au dernier chapitre de la grossesse. Car la maman est plongée dans le ressenti.

Personnellement j’ai eu la chance de partager beaucoup et de m’immiscer au plus possible dans ces pages de l’aventure de la grossesse. J’ai accompagner la maman aux visites, je me suis occupé d’elle, j’ai posé pleins (trop?) de questions, je suis devenu curieux sur une multitudes de choses.

Alors bien sûr comme d’autres papa je n’ai pu parcourir certaines pages réservées à la maman (coup dans le ventre ;…). Mais est-ce le plus important? Non! L’important est d’être là, l’important est d’assumer ce qui arrive et de profiter, profiter des derniers moments à deux avant d’être bientôt à trois. Je dirai même que pour moi c’est un nouveau tome qui allait bientôt commencer, mais avant de plonger dedans il était important à continuer de savourer le premier.

Après tout, le plus important est que comme toute les histoires, qu’elle se termine bien.

Tu souhaites en savoir plus sur nos esprits mal tournés de papa? Cours te rendre sur la page des papas chez Conboudu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Qu’évoque la grossesse pour Papa, qu’éprouve-t-il?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *