Soyons un peu philosophe : Faisons-nous des enfants pour être heureux?

Question

Bonjour le blog, désolé d’avoir été un peu absent ces derniers jours, la réalité du travail à pris le dessus. Pas facile la vie d’un bloggeur :).

Aujourd’hui je reviens vers vous avec une pensée du jour suite à une discussion avec des amis autour d’une table.

« Faisons-nous des enfants pour être heureux »?

En fait, nous discutions du fait de la paternité avec d’autres parents ainsi qu’une personne célibataire qui ne souhaite pas avoir d’enfants.

La personne célibataire posait la questions aux parents : Pensez-vous qu’il y a une tendance à faire des enfants pour être heureux? Une des personnes d’un couple pensait qu’un enfant était au centre de la relation de couple, tandis qu’une autre personne pense que l’enfant est la suite du couple et ne doit pas passer avant celui-ci.

Cela signifie que si certains d’entres nous faisons ou souhaitons des enfants et que cela est souvent par désir, d’autres par normalité, voire par accident. Mais aussi que certains d’entres-nous feraient des enfants pour combler un vide.

Alors vous me direz, c’est un peu réducteur comme raisonnement : « fais un gosse et soi heureux dans ton couple« . Autant vous dire que je ne crois pas à cette théorie.

Si mon apprentissage de la paternité est passé par quelques étapes d’acceptation, au final j’ai souhaité avoir un enfant avec mon épouse par désir commun comme chacun des choix de notre vie.

J’avoue, quand j’avais 20 ans, je me demandais pourquoi les gens faisaient des enfants. Ma réflexion était « très » limitée  » : « Ok c’est mignon, mais quel plaisir trouvait-t-on à avoir un chiart qui allait nous cracher sa panade sur notre beau costume et crier en voiture à chaque fois que l’on va se rendre chez mamy et papy« .

Mais bon, il faut se rendre compte que nous avons beaucoup de méconnaissance à 20 ans et peu pas du tout d’expérience de la vie. Avec les années, j’ai expérimenté ceux des autres j’avoue, mais surtout on avait toujours décidé avec mon épouse de faire un enfant quand nous nous sentirions prêt à franchir le cap.

Tout ça pour dire que je ne crois pas à la théorie du bonheur grâce aux enfants. C’est un peu comme le proverbe « l’argent ne fait pas le bonheur« . Les enfants c’est identique, ils ne doivent pas être la raison qui cimente le couple, par contre l’enfant contribue à donner un bonheur supplémentaire à la relation.
Il est vrai que certains couples font des enfants car ils espèrent que ça relancera leur couple en difficulté, personnellement je ne crois pas que ce soit sain.  La naissance et la préparation doivent se faire sur des bases solides car c’est un sacré travail qui s’annonce pour les deux parties.

Donc tout cela pour dire que l’arrivée d’un enfant est pour moi le fruit d’un désir commun, je ne crois pas que c’est l’arrivée d’un enfant qui doit rendre le bonheur, mais plutôt qu’il partagera un bonheur déjà existant qui je l’espère grandira de plus en plus.

Et vous, vous en pensez quoi? L’enfant est-il un plus dans votre couple? Pensez-vous qu’il le centre de votre couple? Allez-y il n’y a pas de mauvaises réponses.

A bientôt!

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Soyons un peu philosophe : Faisons-nous des enfants pour être heureux?

  1. Houlà ! Vaste sujet… je vois le fait d’avoir un enfant comme un projet commun, un projet d’avenir. Un peu comme le fait de faire construire… ne me tapez pas, je sais bien que ce n’est pas vraiment pareil mais pour ma part j’ai besoin de buts dans ma vie, de la voir avancer. Et faire un enfant, même deux du coup m’a permis de continuer notre chemin commun avec Papa Crevette. Et nous y trouvons notre compte, ce n’est pas tous les jours faciles mais cela reste un très bon choix dans notre vie de couple.

    1. Merci de ta réponse :). Tu vois ça un peu comme la construction d’une maison. Vous mettez les briques à deux et vous vous sentirez au mieux dans votre cocon, c’est ça?
      Tu penses que les enfants passent en priorité avant le couple ou qu’il faut un bon couple pour avoir une meilleure relation avec ses enfants?

      Je t’avoue aujourd’hui j’aborde la théorie, j’attend de pieds ferme la pratique pour voir comme je réagirai :).

  2. Bonsoir,

    Je crois que c’est l’inverse. On fait un enfant parce qu’on est heureux, qu’on s’aime mutuellement et qu’on a envie que cet amour s’étende. Je connais des couples sans enfants qui sont très engagés et ça participe pour moi de la même chose : l’amour d’un couple cherche à s’étendre. Alors oui, ça apporte plus de bonheur, mais ça ne le crée pas là où il n’y en a pas.
    Au contraire, un enfant renforce ce qu’est le couple. S’il est instable, c’est l’instabilité qu’il renforce. Faire un enfant pour trouver le bonheur n’est pas du tout une bonne idée.

    Ceci étant dit, ceux et celles qui (f)ont un enfant tout seul diront peut être l’inverse…

    1. Bonjour, merci de ta réponse.

      Je ne crois pas qu’il y ait de mauvaise réponse de toute façon. Le plus important reste de se lever heureux le matin :). Je connais malheureusement des couples qui sont restés pour l’enfant, ou qui en ont fait pour rester un couple. Force est de constater l’échec bien trop souvent.

      Mais une situation n’est pas l’autre et si chacun d’entres-eux vivent heureux, qui suis-je pour les juger :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *