01c7ecb4d1cabd6b9878960718c3803c7d6aa67cc2 (2)

Les premiers jours à la maison

Princesse est née, un peu de repos à l’hôtel (enfin à l’hôpital). Ensuite vint enfin le retour au château  ( notre maison :) ).

Les premiers jours c’est un peu comme les premiers pas de bébé. On apprend de nouveaux gestes, on prends de nouvelles habitudes comme un bébé qui lui apprend à se positionner pour réussir à marcher.

Je me souviendrai toujours du premier jour :

  • Préparation de l »appartement  : nettoyage de fond en comble, préparation des ballons (surtout celui en forme de tétine je l’adore).

01050f40a2cacab50d97cec18c56b74a49105e1c11

(PS : Pour l’anecdote le matin même quand j’ai été les cherché, il y avait des rafales tellement importante que j’ai dû appeler un voisin de peur que les ballons s’envolent. Imaginez ma tête à 1 heure de ramener mes femmes si ma surprise s’envolaient dans le ciel pour aller rejoindre je ne sais qui par l’aide du vent dans un pays lointain…)

  • Le retour à la maison c’est spécial car c’est :
    • la première fois où l’on l’installe dans le maxi-cosi
    • la première fois où l’on l’installe dans la voiture
    • la première fois où l’on rentre ensemble à la maison: alors oui nous sommes émus d’arriver car maintenant nous prenons conscience que ce sera pour la vie. Nous étions fier de faire visiter la maison à Inès. Fier de lui montrer ce que nous avions fait de nos mains : sa petite chambre, les petits jouets, les copains en peluche (Tigrou : Bourriquet ; le singe ; Victoria ; …) qui surveillent sa chambre et la maison.

SAM_6160 SAM_6161

  • Ce jour-là nous passions notre temps à côté d’elle à la regarder. Nous voulions tellement profiter de chaque instant que nous n’avons même pas fait à manger. En bons parents fainéants et gaga le traiteur est devenu notre meilleur ami.

Son premier dodo elle l’aura passer près de nous, entre papa et maman installée comme dans un château fort pour son plus grand confort.

Les jours suivants étaient l’occasion de voir si l’on savait réellement mettre en pratique ce que nous avions appris. Bain ; changements de couches (on en à fait le veille je vous rassure) ;  tétée ; préparation du bon matériel.

Là honnêtement j’ai remarqué une différence, ma chérie qui était avec bébé 24h/24 à l’hôpital avait plus de pratique. Pas grave, cela me motivait à apprendre. Après tout c’est comme un mode d’emploi, tu suis l’exemple et toutes les pièces vont se mettre bout à bout.

Alors bien sûr que l’on à peur de faire mal avec notre grande (immense?) force de papa , bien sûr que l’on à peur de mal faire. Mais il n’y a pas de miracles les papas, si vous voulez y arriver il faudra vous y mettre!

« Oui mais les caca ça pue! Ah oui? Et alors tu ne vas plus aux toilettes de peur de faire la grosse commission? » Je ne le pense pas. Je rigole mais j’avoue en avoir eu peur avant la naissance.

Profitez de ces premiers jours messieurs, ils sont magiques! Ils sont destinés à créer votre relation avec votre enfant.

Les jours ont fini par passer, je suis devenu de moins en moins gauche. J’ai appris à bien mettre les langes, à distinguer quand elle a faim et quand elle fait vous savez quoi :). Bref, je deviens un peu plus parent chaque jour et ce n’est que du bonheur.

Et vous de votre côté? Comment s’est passé le retour à la maison? Plus facile pour papa, maman? Pas de différence?

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 thoughts on “Les premiers jours à la maison

    1. C’est certain. Celui d’aujourd’hui sera dédié à ses 1 mois et les traces de choco sur le lit à cause de papa ^_^

  1. La première fois ici c’était plus facile pour moi normal au bout de 12j de tête à tête mais le papa a vite pris ses marques un peu comme toi. Profitez bien de chaque instant, ils grandissent vraiment trop vite.

  2. Ce qui m’a marque le plus au retour à la maison c’était le calme, le silence. Presque vide. On se rend compte qu’on est réellement livré à nous-mêmes à ce moment là. J’ai eu ma plus grosse appréhension à ce moment je crois !

    Et en même temps, on sent bien le début de ce qui sera surement l’une des (voire la) plus grandes et belles aventures qu’on aura à vivre dans notre vie !

    Merci de m’avoir fait replonger dans ces souvenirs, et bienvenue du côté « Papa » de la force !

    1. Avec plaisir :).

      Cela m’a fait la même impression je jour ou je suis rentré seul. On sait que rien de sera jamais plus pareil.

  3. C’est drôle, Monsieur Hérisson me disait qu’au début, il avait peur de d’habiller la Miss et depuis qu’il a vu la sage-femme la manipuler, il s’est dit que la Miss n’était pas si fragile que ça ^^ Et sa plus grosse appréhension avant la naissance, c’était les gros besoins mais au final, c’est lui qui la nettoie toujours à ce moment-là !

  4. Pour mon aînée, je crois que le retour a été plus facile pour le papa. Pas tant en terme de pratique type couche ou bain, mais en terme de « douceur », d’apaisement de bébé, surtout pour la gestion des pleurs du soir. Comme quoi… 😉

    Maintenant que j’ai répondu à la question, je dois te dire que j’adore l’émotion que l’on ressent dans ton billet !

    1. Merci Maëline :). J’aime beaucoup entendre le ressenti des autres parents. Mais justement comment le papa à géré les premières couches/bain? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *