Le moisiversaire, kesako?

Il y a quelques jours si tu l’ignores, ma Princesse a eu 6 mois. C’était donc l’excuse rêvée de faire une petite fête en son honneur.

Car si habituellement je sais que l’on fête les anniversaires d’année en année, sache cela se fait également pour les mois lors de la première année de bébé. On appelle ça les « moisiversaire« .

Késako? Le moisiversaire c’est donc comme les anniversaires mais chaque mois durant la première année de bébé.

Ici nous avons décidé de ne faire cette fête que pour ses 6 mois avec la famille. La prochaine du genre aura donc lieu à ses 1 an. Pourquoi je te parle de ça? Car quand je suis allé dernièrement à la pâtisserie commander mon joli gâteau j’ai eu l’air un gentil extraterrestre. Je t’explique :

Moi : vous pourriez inscrire  » 6 mois Inès svp? »

La vendeuse : « Ah bon, on fait des fêtes pour les mois maintenant?? » d’un air béat.

La vendeuse ajoute : « Vous êtes le premier à me le demander »

Moi : « Ah bon? »

J’avais envie de répondre à la vendeuse : « vous avez eu des clients avant moi cette année? »

Attention de ne pas se méprendre, chaque parent est bien sûr libre de faire une fête chaque mois, trimestre ou année pour son enfant. Ceci traite plutôt d’une envie de faire plaisir que d’une obligation. Alors bien sûr qu’il n’est pas nécessaire de commander (ou faire) un gâteau mais de toujours de gâter son enfant avec son coeur, ses envies.

Personnellement depuis que je m’intéresse de près à la paternité, j’avais l’impression que c’était une chose courante de fêter son bébé avec un petit quelque chose (cadeau ; gâteau ; famille ; …). J’ai donc été très surpris d’être le « premier » à faire de genre de gestes.

Alors ça m’intéresse : est-ce que chez toi on fait les moisiversaire? Sommes-nous des extraterrestres? En as-tu entendu parler? Comment le fêtes-tu?

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 thoughts on “Le moisiversaire, kesako?

  1. Je connais bien… Je pensais même que c’était une tradition dans le monde des parents 🙂 Nous, nous n’avons fêté que ses 6 mois (pas de gâteau ou de fête avec toute la famille mais un cadeau pour mon Bébédoux et des pâtisseries pour nous pour nous féliciter d’avoir créé la plus belle des Poupidoux ! ;-)).
    Par contre, pour les 1 an, comme on est des « fous », nous avons organisé deux fêtes : l’une avec nos amis proches et une partie de la famille, la deuxième avec notre famille plus éloignée (en distance) que nous retrouvons cette été.

    1. Vous êtes donc des parents « Completementfou » :). Je trouve l’idée plutôt sympa, un premier anniversaire est toujours spécial alors pourquoi pas le faire 2x si l’occasion comme décrit ^_^.

  2. La première fois que j’ai fêté un « moisiversaire » , c’était par rapport à mon mariage … et ma femme a trouvé ce mot un peu « moisi »

    🙂

  3. Une copine blogueuse utilise le mot de Miniversaire que je trouve moins… Moisi lol On ne fête pas chez nous, mais on se marque l’occasion, on se pose et on regarde ses progrès par rapport au mois précédent. C’est toujours un peu d’émotion, même sans gateau !

    1. Pas mal ce mot également « miniversaire » :).

      Le gâteau ici c’était surtout l’occasion car toute la famille était réunie. Sinon comme chez toi et chez beaucoup je pense, l’émotion de se rendre compte que ça grandit trop vite est toujours là :).

  4. Bonjour,

    Et oui, les moisiversaires, ce n’est pas très joli comme nom, mais il y a tellement de changements d’un mois à l’autre que j’ai eu ce réflexe pour mon premier enfant… tous les mois !
    Pour le 1er mois, ce fut carrément un gâteau + bougie avec des amis et ensuite chaque mois une petite carte où je m’adressais à ma fille, pour lui dire tout mon amour, mais aussi pour récapituler les évènements importants pour elle, les we, voyages ou visites importantes, et ses progrès…
    Pour mon fils, j’ai triché un peu, regroupé quelques mois, mais j’ai réussi à tenir le cap des 12 mois à quelque chose près..
    et j’avoue que pour ma petite dernière qui a 6 mois bientôt (il est encore temps !), j’ai complètement abandonné… merci beaucoup pour cet article, je vais essayer de m’y remettre pour mon dernier bébé 😉

    A quoi ça sert ? pour moi, la relecture permet de garder très intenses les premiers sentiments, interrogations, de revivre les progrès des enfants, et puis, si un jour trop tôt je disparais, ils auront une trace de mon amour immense, infini pour eux.
    Est-ce qu’on est fous (de nos p’tits choux) ? oh oui !

    1. De très belles attentions. Au final l’important est de se faire plaisir et de profiter comme l’on le souhaite de ses instants :).

      Mais je pense effectivement que nous sommes fous de nos petits bouts de choux :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *