L’attaque des peluches!

 

Ce matin au réveil, un parfum différent rodait dans la maison. Il y avait comme un quelque chose de différent qui allait se passer mais on ne savait quoi…. .  Vous savez comme dans ces rêves dont on veut sortir car on sait que quelque chose va arriver. Et là BOUM la cata!

Ce matin quand je me suis levé, ma chérie m’a secoué. Leur chef était devant notre lit. C’était ce petit tigre orange, je veux parler de Tigrou…

tigrou

A ce moment je me suis senti en danger. J’ai couru pour protéger Inès, les peluches entouraient déjà son lit. Ils manifestaient tous ensemble.

Ils revendiquaient des droits et accusaient même Inès de ne pas répondre à ses devoir. Ils scandaient : ON VEUT DES CALINS ET PAS QU’AU MATIN! ON VEUT DES BISOUS ET PAS POUR FAIRE LE BOUCHETROU !

CompletementMUm et moi ne comprenions rien. Nous nous faisions envahir par les doudous qui nous entouraient et nous suivaient de manière encore plus intense.

Tous était là et n’hésitaient pas à montrer violence. Le chaton urinait hors de sa litière…

chaton

Mama Victoria protégeait les plus petits en se mettant au-devant pendant que ceux-ci défilaient autour de nous avec leurs pancartes de revendications.

victoria 2

Le pire venait à venir… . Pour faire pression et avoir plus de chance d’obtenir leurs souhaits. L’Angry Bird avait kidnappé le doudou de Princesse…. (NOOOONNNN!!!!).

angry 1

Il a fallu du temps pour comprendre le sens de leurs revendications. Leur chef s’est mis sur la chaise et à entamé les négociations!

tigrou 2

Ils nous réclamaient plus d’égalité dans le partage des bisous, stop aux inégalités sociales entre petites et grosses peluches. Pour eux leur sentiment était que bébé faisait du favoritisme et ne les prenait pas en compte à leur juste valeurs. Ils souhaitaient que l’on respecte leur droits de peluches et de se voir offrir la chance d’être le préféré.  Beaucoup d’entres eux ne recevraient jamais de câlin malgré leur valeur marchande énorme au zoo au magasin.

Nous avons tenté de leur expliqué que cette situation n’était que temporaire, que bébé était encore petit et que son choix pouvait encore changer. Rien n’y fait! Pour faire accélérer les négociations ils ont sorti l’arme ultime : la prise d’otage!

bourriquet 1

Bourriquet retenait la tétine préférée de princesse. Sans elle, nous courrions le risque de faire face à des cris affreux sans fins. Nous étions devant l’impasse… .

Ce jour-là nous avons fini par craquer, nous avons promis que chacun d’entres-nous ferait un câlin le matin et le soir à chaque peluche de la maison.

Bref, nous avons perdu mais la tétine à été sauvée!

SAM_6161

Edit : Vous l’aurez compris cet article était ma modeste participation au 1er avril. Les peluches ne nous ont pas attaqués, nous somme bien sain et sauf pendant que Princesse leur fait des câlins :).

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 thoughts on “L’attaque des peluches!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *