Etre papa et travailler à la maison

Organisation ; methode ; isolement ; ….

Tels pourraient être les mots que j’aurai pu choisir pour définir comment je réussis à travailler à la maison. « Pourraient » oui car pour cela il faudrait que ce soit vrai.. .

J’ai la chance de travailler à mon domicile, de bosser pour une petite entreprise qui me laisse l’opportunité de tout faire de chez moi. Ce n’est pas donné à tout le monde, mais soyons réaliste c’est également loin de l’image des pieds en éventails en attendant que le téléphone sonne avec Facebook allumer.

Travailler à la maison c’est un peu comme quand tu es gamin et que tu es a l’école. A l’école tu t’y sens bien, tu as tes potes, tes habitudes, pourtant quand tu rentres chez toi tu sais que le boss (ta mère) attend ton rapport pour voir comment ta journée s’est passée.

« Alors mon chéri tu as des devoirs? »

« Tu as bien travaillé? »

Bref votre mère c’est un peu votre boss. Car le boss à ce pouvoir de contrôler votre journée. Vous me direz c’est légitime, on perçoit un salaire, il faut donc des actes en retour. Pourtant je ne vous cache pas une certaine appréhension m’envahissait à l’annonce de l’arrivée de princesse.

Comment est-ce que j’allais travailler? Et bien oui car si j’attendais ma princesse avec impatience, il lui fallait faire un peu de place. Mon bureau est donc devenu sa chambre, notre salon (et notre chambre parfois) est devenu mon bureau. Vivant dans un 65m carré il faut faire avec.

Le matin je le lève donc sans bruit, ferme les portes qui peuvent l’être pour couper du bruit et une fois prêt je me lance à fond dans ma journée de travail. Sauf que si pour le commun des mortels on se fixe généralement 8h de travail, dans mon cas je suis obliger de prendre un peu d’avance si possible afin d’éviter les pertes de temps futures.

Car des pertes de temps il y en aura, Completementmaman à ses propres choses à faire, princesse réclame de l’attention et nous n’avons pas de crèche actuellement. En résumé princesse court une fois près de moi, 2x près de maman. M’obligeant donc à de temps en temps m’enfermer dans une pièce pour pouvoir travailler.

Non pas que je souhaite m’exclure mais il m’est nécessaire pour mes tâches quotidiennes d’être au calme. Et puis je vous met au défi de travailler avec ces petits yeux doux qui vous attrape au bord de la chaise… .

Skrek chat botte

Travailler dans de bonnes conditions demande donc un peu de force de caractère et surtout de calme pour rester concentrer. Ce n’est pas l’envie qui manque de rester près de ma princesse, mais tant que je n’aurai pas gagner à l’Euromillions il faudra continuer ainsi.

Je dois avouer que Completementmaman m’aide beaucoup et s’occupe assez de la petite quand je dois vaquer à mon travail. Pourtant cela n’empêche pas pour elle d’avoir besoin un peu d’aide parfois (oui les papas servent aussi à quelque chose). Aider à préparer un petit bibi, etc. Mais l’amour paternel est des fois le plus fort, ce qui donne lieu à des scènes cocasses comme : bébé qui déambule dans la chambre nec riant « dada dadadada » ou attraper la prise du portable professionnel poser sur les jambes.

Bref, travailler avec un bébé dans un périmètre proche peut comporter des risques et faire perdre un temps précieux.

Mais au final je ne changerai cela pour rien au monde. Cette situation me permet de voir grandir ma fille plus que certains papas ne le pourraient à cause d’un métier dit + standard. Je me sens privilégié aujourd’hui d’avoir cette opportunité car je sais que d’autres papas aimeraient aussi être présent au plus près de leur enfant.

Le travail est une chose, on peut adorer son métier mais son enfant reste son enfant et ce n’est pas prêt de changer.

Dernière chose, tout les soirs quand je finis Completementmaman dit à princesse : « Papa est sur la route il va bientôt rentrer« . Là je ferme mon PC et je suis à la maison.

Et vous c’est comment vos journées de travail? A la maison ou au bureau ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Etre papa et travailler à la maison

    1. Personnellement je suis représentant. Je suis donc aussi assez sur la route. Il est vrai qu’il y a des bons côtés :). Mais honnêtement ce n’est pas toujours facile de rester concentrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *