thermometer-833085_1280

Être malade en famille c’est cool

Dernièrement tout notre petit royaume s’est retrouvé dévasté en quelques jours. Le bilan est lourd, 3 personnes touchées, des mouchoirs en pagaille, plus personne ne s’occupe du ménage, personne n’a d’appétit, nous commençons à croire à de la sorcellerie car une fois on a chaud, une fois on a froid… . Nous ne savons plus à quel thermomètre se vouer… .

Tout ça à cause de ce petit être microscopique qui s’est installé à la maison : la grippe!

Si habituellement nous sommes assez chanceux face aux microbes. Alors allez savoir ce qui s’est passé : est-ce qu’une personne mal intentionnée nous a balancé volontairement une de ces muqueuses nasales pour se débarrasser de nous? Est-ce le fruit de la malchance? Mon enquête est sans appel : je n’en sais rien (tout ça pour ça).

Mais bon comme j’essaye de voir le positif dans chaque situation, je me suis dit que pour être malade autant l’être en famille, non? J’avoue c’est un peu tordu mais quand vous y pensez il est de toute façon difficile de faire autrement. Soit on enferme l’infecté dans une pièce avec des rations de nourriture et de médicaments pour plusieurs jours, soit les autres déménagent … .Au final tout le monde reste là, on partage les nos infections en famille dans un grand esprit de fraternité.

La liste des choses qui montre qu’être malade en famille c’est cool :

  1. Quand y a un mouchoir pour un, y en a pour 3
  2. On économise des visites aux médecins. 3 patients pour un même symptômes, pas besoin de vous ennuyer à aller à plusieurs.
  3. Personne ne veut cuisiner, chouette vous aviez un kilo à perdre.
  4. Vous pouvez regarder des dessins animés toute la journée avec les enfants.
  5. C’est l’occasion de ressortir vos VHS de « il était une fois la vie » et de montrer à quoi ressemble un vilain microbe  aux enfants (enfin si vous arrivez à démarrez votre VHS sinon il y a youtube).
  6. Si rien dans le frigo vous pouvez aussi commander à domicile (sauf si vous avez une gastro…).
  7. Vous n’acceptez plus les visites à la maison de tata Josiane qui à trop peur d’attraper vos microbes.
  8. C’est le moment rêvé pour enfin vérifier s’il y a la même chose dans les narines de nos enfants.
  9. Vous faites de journées déguisées. Lors des siestes votre enfant se servira se vous comme oreiller une demi-journée durant 2x par jour.
  10. Vous découvrirez de nouvelles activités : entre le lancer de muqueuses ou le basket-mouchoir vos journées passeront très vite. (être malade à 3 permet de garder une personne pour inscrire les points).

Si vous n’aimez toujours pas être malade,  sachez que ça permet aussi de remettre à plus tard ce que vous deviez faire hier.

Et chez vous vous faites quoi en cas d’attaque de l’envahisseur? 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *